Qui sommes nous

La loi instituant la médecine du travail est votée le 11 octobre 1946. L’organisation des services médicaux du travail s’étend à toutes les entreprises : il s’agit d’une médecine préventive pour tous les salariés à la charge et sous la responsabilité de l’employeur.

C’est ainsi que, le 21 juillet 1949, le service médical du BTP a été créé sous forme d’association à but non lucratif (loi du 1er juillet 1901) agréée par la DRTEFP (Direction Régionale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle) pour une durée pluriannuelle (agrément renouvelable tous les 5 ans).

Le 3 avril 2004, le service médical du BTP change de nom, il devient Santé BTP de la Région Havraise.
La loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 et le décret du 28 juillet 2004 transforment les services de médecine du travail en services de santé au travail en incluant l’approche pluridisciplinaire comme obligation générale : en pratique, ces services font appel à des experts techniques (IPRP) : ergonomes, chimistes, préventeurs dont la compétence a été reconnue par la CARSAT.

Compétences territoriale

Santé BTP de la Région Havraise est le seul service agréé par la DIRECCTE pour suivre les salariés du BTP. Il couvre les cantons suivants :

Le Havre et sa zone industrielle, Sainte Adresse, Gonfreville l’Orcher, Montivilliers, Saint Romain de Colbosc, Criquetot l’Esneval, Goderville, Bolbec, Lillebonne, Notre Dame de Gravenchon, Fécamp, Valmont, Fauville en Caux et Ourville en Caux.

Compétences professionnelles

Entreprises du Bâtiment et Travaux Publics, des carrières, des industries et prestataires de services connectes.

Santé BTP de la Région Havraise a une habilitation pour la surveillance médicale des travailleurs des entreprises extérieures intervenant dans les installations nucléaires de base.

En date du 16 juillet 2013, un projet de service a été adressé à la DIRECCTE. Celui-ci a été élaboré par tous les collaborateurs du service et coordonné par notre commission médicotechnique. Il a fait l’objet d’une validation à l’unanimité par notre conseil d’administration le 6 juin 2013 et d’un avis favorable lors de notre commission de contrôle du 9 juillet de la même année.